AccueilSavoieTechnoAlpin poursuit sa croissance

TechnoAlpin poursuit sa croissance

Pour la saison 2017/ 2018, le groupe a investi près de 30 M€ dans les massifs français, dont plus du tiers en Savoie, où plus de vingt projets ont été menés.
TechnoAlpin poursuit sa croissance
© TechnoAlpin

Savoie Publié le ,

L'objectif pour les exploitants ? Se doter des outils les plus performants pour assurer l'enneigement dès le début de l'hiver. Au total, TechnoAlpin a réalisé 72 projets sur l'ensemble de l'Hexagone, de la vente d'enneigeurs dernière génération à l'extension de réseaux, en passant par la modification de pompage. Le tout pour un investissement global de près de 30 M€ (contre 20,6 M€ l'an dernier). La Savoie arrive en tête avec 21 projets réalisés pour un montant de 11, 4 M€ ; elle devance la Haute-Savoie (5,9 M€) et l'Isère (4,8 M€).

Le groupe, qui dispose du parc installé le plus conséquent au monde (89 000 enneigeurs sur 800 sites et 45 pays), confirme ainsi sa position de leader en solutions de neige de culture. Ces dernières se basent sur des concepts d'enneigeurs air et eau haute pression et d'enneigeurs ventilateurs, deux technologies complémentaires permettant de présenter des offres mixtes parmi les plus performantes du marché. De la création des produits à la conception des installations, de la mise en service à la maintenance, TechnoAlpin accompagne les exploitants depuis 1990 afin de leur apporter des solutions sur-mesure, adaptées aux enjeux, reliefs et infrastructures existantes. Le tout en garantissant une exploitation optimale des ressources disponibles.

Au-delà de la prise de conscience de l'importance stratégique des investissements dans la neige de culture, la reconduction de la mesure annoncée par le gouvernement en début d'année en faveur de l'investissement productif (permettant le suramortissement pour les investissements en biens d'équipement) est venue renforcer la dynamique enclenchée. « Il faut investir pour garantir la pérennisation d'une activité ski fructueuse pour les exploitants et, au-delà, pour le tissu socio-économique des stations, voire des vallées », souligne Laurent Travers, président de TechnoAlpin France, dont la division Recherche et développement travaille en permanence à l'optimisation des systèmes d'enneigement (près de 5 M€ investis chaque année).

En outre, depuis quatre ans, le groupe propose une nouvelle technologie de neige dite « toutes températures », complémentaire à l'enneigement traditionnel. Dénommée Snowfactory, cette solution permet de produire de la neige à température positive. On la retrouve principalement sur des pistes de basse altitude ou dans le cadre d'événements organisés dans les villes. Châtel, en Haute-Savoie, a été la première station française à en faire l'acquisition.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?