Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

TeePy répond aux besoins des artisans et des TPE

le - - Rhône

TeePy répond aux besoins des artisans et des TPE
DR - TeePy Job devrait opérer entre 3 000 et 5 000 mises en relation cette année, dont un grand nombre dans le BTP.

Après avoir créé un réseau social associé à des services sur les fonctions support, la start-up basée à Rillieux-la-Pape s'empare de la problématique du besoin ponctuel de main d'œuvre avec son nouveau site, TeePy Job.

La plateforme de recrutement TeePy Job met en relation des artisans et TPE avec des candidats seniors pour des missions de courte durée. « Pour faire face à un pic d'activité ou à l'absence d'un collaborateur, les artisans et les TPE, notamment dans le BTP, ont besoin de candidats expérimentés et immédiatement disponibles. C'est pour ça que nos candidats sont essentiellement de jeunes retraités », explique Jean-Emmannuel Roux, fondateur de TeePy Job. Le site permet de créer des passerelles entre, d'un côté, des jeunes retraités désireux d'avoir une activité ponctuelle pour maintenir un lien social et compléter leurs revenus et, de l'autre, des artisans et dirigeants de TPE qui peinent à trouver des personnes expérimentées pour des missions temporaires.

Lancée mi-janvier, la plateforme devrait opérer entre 3 000 et 5 000 mises en relation cette année et proposer 50 000 profils de candidats d'ici fin 2018. Les demandes des entreprises sont fortes dans le BTP, la restauration et les métiers de bouche. « Le service est gratuit pour le candidat ; l'entreprise paie 70 € pour publier une offre pendant un mois », précise Jean-Emmanuel Roux. Un algorithme fait le lien entre l'activité et la localisation de l'annonce postée et les profils pouvant correspondre.

Le site TeePy Job complète d'autres services développés par la start-up basée à Rillieux-la-Pape. Depuis 2016, TeePy Entrepreneur constitue ainsi le réseau social professionnel des entreprises de moins de 15 salariés. « LinkedIn n'est pas adapté aux besoins des artisans et des TPE. Teepy Entrepreneur permet de présenter ses savoir-faire et de parler de ses actualités, mais aussi d'échanger avec des professionnels qui partagent les mêmes problématiques », affirme le fondateur, qui sélectionne également des offres de partenaires en matière d'assurances, de comptabilité ou encore d'achats, et compare ce service à un back office administratif. La connexion à TeePy Entrepreneur est gratuite, mais un abonnement de 120 €/an donne accès à des services premium, notamment les offres de partenaires en quantité limitée.

« Nous comptons 12 000 TPE membres du réseau, dont 40 % d'artisans. Parmi eux, bon nombre viennent des différents corps de métiers du bâtiment », fait savoir Jean-Emmanuel Roux, qui vise 100 000 membres fin 2018, et 400 000 fin 2020. Pour élargir le réseau, les chambres de métiers, les CCI, les syndicats professionnels comme la Capeb sont des interlocuteurs privilégiés. « Nous entretenons aussi des discussions avec Würth, Pro BTP ou AG2R pour imaginer des partenariats », ajoute le dirigeant, à la tête d'une équipe de six personnes et d'un cercle d'une dizaine d'ambassadeurs proches du statut d'agent commercial.

À l'été, la start-up proposera un nouveau service baptisé TeePy Loc. « Nous continuons de développer l'économie collaborative en nous intéressant cette fois au partage des biens et matériels professionnels », annonce Jean-Emmanuel Roux. TeePy devrait cette année enregistrer un chiffre d'affaires de 400 000 €. « En 2019, nous tablons sur 1,2 M€ de chiffre d'affaires et un résultat à l'équilibre. En 2020, nous devrions réaliser 5 M€ de chiffre d'affaires et atteindre un effectif de 30 personnes », conclut le dirigeant.




Séverine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer