AccueilRhôneThe Local Company, une nouvelle vision de l'immobilier d'entreprise

The Local Company, une nouvelle vision de l'immobilier d'entreprise

The Local Company débarque avec sa recette adaptée aux petites entreprises. Bien que le concept existe depuis 2017, il est encore nouveau en région lyonnaise.
The Local Company, une nouvelle vision de l'immobilier d'entreprise
© The Local Company

Rhône Publié le ,

Tout le monde le dit : « pas facile de trouver une petite surface pas trop cher pour un artisan ou un besoin de stockage ». Du coup, chacun fait comme il peut et loue qui un garage, qui une cave, qui un morceau de rez-de-chaussée chez un particulier, à moins qu'il ne bricole un espace chez lui ou prenne un local trop grand, trop cher, trop loin… Voire qu'il ne renonce, tout simplement.

Face à une clientèle ayant tendance à se tourner vers les sites de vente en ligne et autres micro-entreprises proposant des livraisons express, une jeune équipe à l'affût des tendances propose un nouveau concept. Fondée par trois entrepreneurs (dont deux n'ont que 26 ans) et baptisée The Local Company, leur société a vu le jour en 2016.

Elle propose à ses clients des entrepôts et ateliers de toute petite surface. L'offre démarre à 28 m², à peine plus grand qu'un garage… Mais le local est accessible 24 h /24, sans nuisances pour le voisinage, doté d'une porte sectionnelle, d'une hauteur suffisante, de l'électricité… Il est aussi surveillé par caméra. Surtout, il est particulièrement bien situé, à proximité des autoroutes et des zones de chalandises. Exemple parlant, le projet de Saint-Quentin-Fallavier, qui se développe en ce moment à proximité immédiate de l'échangeur autoroutier de Chesnes, à 20 mn de Lyon et de l'aéroport Saint-Exupéry (voir encadré).

Autre atout du concept : la flexibilité. Emmanuel Tombre, cogérant en charge de la région lyonnaise, explique : « Le locataire n'est pas engagé sur une durée longue, afin de faciliter la croissance de son entreprise. Les baux engagent pour trois mois. Une croissance est possible sur place, car les locaux sont modulables ; la surface peut augmenter par paliers de 28 m² jusqu'à 145 m² au moins ; il est possible d'avoir aussi des bureaux et un atelier, plutôt qu'un entrepôt. L'opération de Saint-Quentin-Fallavier compte 106 cellules de base, qui offrent une multitude de possibilités. La surface totale est de 4 200 m², bâtis sur un terrain de 1,06 ha cédé par la collectivité via SARA (Société d'aménagement du Rhône aux Alpes, NDLR) ».

Le secret de fabrication réside dans une conception modulaire à base de charpente bois et de cloisons métalliques repositionnables. Le résultat architectural est basique – il s'agit d'une juxtaposition de box colorés – mais efficace.

Le résultat de cette analyse du marché ne s'est pas fait attendre. À ce jour, 110 implantations sont réalisées ou en cours. La société, basée près de Nancy, a depuis développé ses opérations dans de multiples régions, y compris hors de France (Allemagne, Autriche, Danemark, Norvège) et commence à tisser sa toile au cœur du périmètre rhônalpin, où plusieurs opérations sont à l'étude. Le groupe immobilier réfléchit à deux nouveaux projets du côté de Limonest et Meyzieu… Le sud de l'agglomération et Grenoble devraient eux aussi recevoir leur parc d'ici quelques mois.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?