AccueilVU-EnginsTransition énergétique : l'union pour demander un PTAC à 4,5 tonnes

Transition énergétique : l'union pour demander un PTAC à 4,5 tonnes

Pour accompagner les professionnels utilisateurs de véhicules utilitaires légers (VUL) dans la transition énergétique, 5 partenaires * réclament la revalorisation du PTAC (poids total autorisé en charge) de 3,5 t à 4,5 t.
Transition énergétique : l'union pour demander un PTAC à 4,5 tonnes

VU-Engins Publié le ,

Transition énergétique, zones à faibles émissions (ZFE), péages urbains, risque de surcharges, massification et livraison du dernier kilomètre sont les enjeux auxquels doivent répondre les utilisateurs de VUL. Les professionnels sont déjà engagés dans cette dynamique. Afin de préserver la compétitivité de leur activité tout en préparant la transition énergétique, ils demandent la revalorisation du poids total autorisé en charge (PTAC) des véhicules de 3,5 tonnes à 4,5 tonnes.

Sécurité passive et active embarquées, poids des technologies liées aux carburants alternatifs, augmentent le PTAC de manière significative au détriment de la charge utile des véhicules. Ils font perdre aux professionnels une charge utile nécessaire à la bonne santé de leurs entreprises et à la préservation des emplois.

Afin d'accompagner progressivement la mutation des véhicules de génération Euro 6 vers des énergies décarbonées, l'OTRE, la CAPEB, le CDKL, l'UNEP et l'Association Française du GNV * ont donc décidé de s'unir afin de porter la mesure d'un PTAC à 4,5 tonnes auprès des pouvoirs publics pour qu'elle puisse s'appliquer dans les plus brefs délais à tous les véhicules propres, sous conditions d'une aptitude médicale dont les modalités restent à définir et d'une formation initiale et continue obligatoire des conducteurs.

« La réduction des VUL en zone urbaine est une obligation à venir, actuellement en réflexion dans toutes les métropoles. Sous couvert du maintien du bénéfice du permis B assorti des obligations de formation, ce projet est de nature à promouvoir une meilleure massification permettant de limiter le nombre de véhicules professionnels en circulation dans les centres-villes », expliquent les partenaires dans un communiqué.

* Organisation des transporteurs routiers européens, Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment, Club Dernier kilomètre de livraison, Union des entreprises du paysage, Association française du GNV

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?