AccueilActualitésTravaux publics : activité en baisse, moral en berne, la conjoncture est mauvaise

Travaux publics : activité en baisse, moral en berne, la conjoncture est mauvaise

Le dernier bulletin de conjoncture publié par la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) début août atteste de chiffres d'activité en baisse et d'un climat d'affaires morose.
Le bulletin de conjoncture de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) fait apparaitre des chiffres d'activité en baisse dans le secteur.
© Julien Verchère / photo d'ilustration - Le bulletin de conjoncture de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) fait apparaitre des chiffres d'activité en baisse dans le secteur.

Actualités Publié le ,

La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) a publié début août son bulletin de conjoncture mensuel, véritable baromètre de l'activité de ses 8 000 entreprises adhérentes.

Les derniers chiffres agrégés - ceux du mois de juin - confirment la tendance à la baisse d'activité observée depuis le début de l’année pour le secteur des travaux publics. "Le renforcement des tensions inflationnistes sur le second trimestre pèse sur l’activité et les prises de commandes, en chute sensible depuis avril. La visibilité des entreprises se réduit et le climat des affaires se dégrade progressivement pour la suite de l’année", résume la FNTP dans son bulletin.

L'activité des travaux publics décroche

Dans le détail, l'activité décroche nettement au second semestre. Les travaux réalisés ont poursuivi leur baisse en juin : ils enregistrent un nouveau recul comparé à juin 2021 (-4% en euros courants et -14,3% euros constants en considérant une inflation des coûts de production proche de +10% sur le 1er semestre comparé à l’année dernière et de +11,7% à fin mai pour l’index composite TP01 sur un an). Le trimestre s’achève ainsi sur une chute d’activité de -15,5% (en euros constants) et de -9,8% sur l’ensemble du premier semestre.

© Infographie FNTP

Le moral des chefs d'entreprise des Travaux publics en berne

Et ce n'est pas mieux du côté des carnets de commandes, avec un point bas atteint en juin. "Sur l’ensemble du trimestre, les prises de commandes reculent ainsi de -10,7% par rapport au 2nd trimestre 2021 et de -7,1% en cumul depuis le début de l’année", analyse la FNTP.

Une situation qui pèse sur le moral des chefs d'entreprises du secteur. Selon l’enquête d’opinion INSEE-FNTP du second trimestre, le climat des affaires se dégrade, avec à la fois un jugement moins positif sur le carnet de commandes et des soldes relatifs à l’activité prévue auprès de la clientèle privée et de la clientèle publique en baisse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?