AccueilCAPEBTrophées des artisans du Patrimoine et Environnement : "Ça m'a ouvert des portes"

Trophées des artisans du Patrimoine et Environnement : "Ça m'a ouvert des portes"

Comme Patrice Bal-Villet, adhérent de la Capeb Savoie, ils ont participé aux éditions précédentes des Trophées des artisans. Alors pourquoi pas vous ?
Trophées des artisans du Patrimoine et Environnement : "Ça m'a ouvert des portes"

CAPEB Publié le ,

Amoureux du patrimoine depuis toujours, Patrice Bal-Villet consacre son temps à la rénovation architecturale des infrastructures de montagne. Non loin de la station de ski des Saisies, dans le Beaufortain, en Savoie, l’artisan du bâtiment a repris l’entreprise familiale sous le nom de Maçonnerie Bal-Villet Patrice en 2000.

Désormais au nombre de trois, l’équipe de maçons collabore uniquement avec les particuliers. Leur activité principale consiste à rénover et à restaurer le patrimoine d’anciens chalets de montagne avec de la pierre.

Une passion pour la restauration du patrimoine

Lauréat en 2017 dans la catégorie Trophée intégration architecturale pour la rénovation de chalet d’un particulier, l’hautelucien poursuit son activité dans la restauration d’une chapelle. Patrice Bal-Villet véhicule un véritable savoir artisanal lorsqu’il rétablit un patrimoine. "J’ai toujours aimé travailler dans la restauration de chalets de montagne. D’abord, j’aime bien tout ce qui fait la vie d’un bâtiment, à savoir son histoire et pour cela, je respecte nos anciens", souligne le gagnant du trophée.

Patrice Bal-Villet associe cette confession aux travaux qu’il a pu mener à la chapelle près d’Hauteluce. "Pour moi, un patrimoine classé, c’est parlant. On travaille avec des techniques ancestrales", poursuit-il.

En y mettant du cœur à l’ouvrage, l’artisan respecte scrupuleusement les clauses du patrimoine et rhabille la structure de telle sorte qu’elle puisse garder son aspect d’origine, toujours en accord avec le paysage. "Pour ceux qui souhaitent se lancer, je leur conseille de bien suivre les clauses", souligne Patrice.

Une gratification personnelle

Pour Patrice Bal-Villet, remporter un Trophée des artisans du patrimoine, c’est d’abord bénéficier de la reconnaissance de ses pairs. "Ce titre m’a apporté tout simplement une gratification personnelle. Déjà reconnu dans la région, j’ai eu la chance d’être lauréat. Il faut savoir qu’il y a, malheureusement, de moins en moins d’entreprises qui travaillent dans la restauration de patrimoine."

Grâce à ce prix honorifique, l’équipe de Patrice a été valorisée, même s’il regrette que la profession n’attire pas suffisamment de monde. "Ça m’a ouvert des portes auprès des clients et j’ai une certaine reconnaissance", confie le Savoyard.

Vous êtes artisan du bâtiment, une association, une collectivité… ces trophées sont pour vous ! Pour participer ou en savoir plus : https://www.capeb.fr/actualites/trophees-patrimoine-et-environnement-20e-edition
Partager :

20e édition des Trophées des artisans du Patrimoine et Environnement


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?