AccueilCAPEBTrophées des artisans du Patrimoine et Environnement : "Une reconnaissance de mes pairs"

Trophées des artisans du Patrimoine et Environnement : "Une reconnaissance de mes pairs"

Comme Eric Prudent, adhérent de la CAPEB Rhône et Métropole de Lyon, ils ont participé aux éditions précédentes des Trophées des artisans. Alors pourquoi pas vous ?
Trophées des artisans du Patrimoine et Environnement : "Une reconnaissance de mes pairs"

CAPEB Publié le ,

S’il existe des artisans pour qui le métier est une passion, Eric Prudent en fait partie. Il s’est fait une spécialité de réparer, changer et reposer les jalousies lyonnaises, spécificités de nombreux bâtiments de la capitale des Gaules.

"La réparation des jalousies lyonnaises est un savoir-faire qui tend à disparaître"

C’est pour ce travail qu’il a obtenu, en 2021, le Prix de la mise en œuvre : "La réparation et l’entretien des jalousies lyonnaises est un savoir-faire traditionnel qui tend à disparaître, explique Eric Prudent, et qui demande des compétences particulières pour appréhender le travail en hauteur et la difficulté de certains travaux, notamment lorsque les fenêtres ont des impostes fixes qui augmentent considérablement les interventions". L’artisan pose aussi les fenêtres, bois, PVC et alu.

Eric Prudent a concouru aux Trophées avec son savoir-faire sur Les jalousies lyonnaises. "Les articles et publications autour des trophées m’ont apporté une notoriété et la reconnaissance de mes pairs. Un jour, j’ai reçu un courrier avec la page du Journal du bâtiment où il y avait mon article, la personne me demandait de la rappeler pour des jalousies."

Une conjoncture compliquée actuellement

Eric Prudent adore sa ville : "Lyon est l’épicentre mondial de la jalousie lyonnaise", plaisante-il… Il doit travailler régulièrement avec les architectes des bâtiments de France du secteur sauvegardé : "Il est interdit de remplacer les jalousies par autre chose."

Le marché n’est donc pas près de s’éteindre, Lyon compte des centaines d’immeubles de tous âges, comportant tous ces fameuses fermetures, qui permettent d’observer la rue sans être vu, et accessoirement de se prémunir du soleil.

"Aujourd’hui, la conjoncture est terrible, je n’ai jamais connu des délais aussi longs, de 12 à 15 semaines, selon les fournisseurs, et des augmentations de tarif de 20 % à 40 % selon les matériaux…"

Cependant, les réparations sur les jalousies apportent beaucoup de travail. "Ce sont les ficelles à changer, explique M. Prudent, les rouleaux à réparer, des lattes toutes en bois. Les jalousies, ce sont des stores vénitiens, importés par les Italiens venus en France à la Renaissance..."

Avec un BEP de mécanique auto, Eric Prudent n’est pas né dans la jalousie lyonnaise : "J’ai créé mon entreprise artisanale en 2011. J’ai eu la chance d’apprendre cette spécialité avec l’entreprise Joubert…"

Vous êtes artisan du bâtiment, une association, une collecti­vité… ces trophées sont pour vous ! Pour participer ou en savoir plus : https://www.capeb.fr/actualites/trophees-patrimoine-et-environnement-20e-edition
Partager :

20e édition des Trophées des artisans du Patrimoine et Environnement


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?