Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Une enveloppe de 10 M€ pour soutenir l'artisanat

le - - Ain

Une enveloppe de 10 M€ pour soutenir l'artisanat
Stéphanie Pernod-Beaudon, Vincent Gaud, Andrée Tirreau et Marc Lopez présentent le nouveau prêt à taux zéro

La Chambre de métiers et de l'artisanat de l'Ain, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Banque Populaire s'unissent pour lancer un nouveau prêt à taux zéro destiné à susciter et accompagner les projets artisanaux.

Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, la Banque Populaire et la Chambre de métiers et de l'artisanat (CMA) de l'Ain viennent de présenter leur dernier-né, un dispositif qui aura demandé huit mois de travail. Après avoir diagnostiqué les besoins des artisans et les modes d'accompagnement les mieux adaptés, les trois partenaires ont uni leurs forces pour instaurer un prêt à taux zéro destiné à soutenir les projets des entreprises, financé par une enveloppe d'un montant de 10 M€, débloquée par la banque pour les trois prochaines années.

Les projets retenus à l'issue de l'instruction menée par les services de la CMA pourront bénéficier d'un financement allant de 3 000 € à 20 000 €. « L'ensemble des étapes de la vie de l'entreprise est concerné, de la création au développement, en passant par l'évolution vers le digital, la modernisation des usages, la transmission… C'est le rôle d'une collectivité comme la nôtre d'aider les entreprises à investir », a bien insisté Stéphanie Pernod-Beaudon, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes lors de la présentation officielle du dispositif lundi 23 avril, dans les locaux de la CMA 01. « Nous garantissons ces prêts à hauteur de 50 %, le reste étant assuré par la société de caution mutuelle artisanale (Socama). Cette intervention représente pour la Région un engagement à hauteur de 400 000 € », a précisé l'élue régionale de l'Ain, avant d'ajouter que la collectivité s'engageait par ailleurs dans des actions de conseils aux artisans pour un budget de 1,5 M€.

Un partenariat efficace

Dans ce contexte très volontariste, la Région a trouvé à la Chambre de métiers une oreille très attentive. « Les enjeux de ce prêt à taux zéro et du partenariat avec le conseil régional sont clairement définis, a souligné Vincent Gaud, son président. Dans l'Ain, il permettra d'abord le développement de nos entreprises sans faire de concurrence aux plateformes d'initiative locale, qui font un travail remarquable. Il aidera l'artisan à franchir l'obstacle des concours bancaires. Notre chambre est chargée de l'instruction des dossiers. Nos services accompagneront les porteurs de projets dans leur montage. Ensuite, les aides directes de la Région, en partenariat avec les intercommunalités, sont un soutien de poids. Enfin, la concrétisation de cette nouvelle action montre la confiance qui existe entre les élus régionaux et la Chambre de métiers et de l'artisanat, acteur incontournable avec ses 14 000 artisans. Les notions d'écoute et de partenariat sont essentielles ».

Du côté de la Banque Populaire, relever le défi du prêt à taux zéro est tout simplement considéré comme une évidence, comme l'a rappelé Marc Lopez, directeur de groupe de la banque en Auvergne-Rhône-Alpes : « Les artisans ne sont-ils pas notre clientèle historique ? C'est l'occasion de frapper fort dans notre cœur de métier avec deux partenaires de qualité. Nous pourrons d'ailleurs prolonger l'expérience au-delà de la période des trois ans et de l'enveloppe de 10 M€ si les premiers bilans sont bons et si le dispositif démontre son efficacité ». La banque et la CMA s'engagent également à donner aux porteurs de projet une réponse sous trois jours.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide