AccueilActualitésUne grue de près de 200 m de haut mobilisée sur le chantier de la tour To-Lyon

Une grue de près de 200 m de haut mobilisée sur le chantier de la tour To-Lyon

Pour construire la future tour To-Lyon, qui culminera à 170 m, une grue Liebherr de près de 200 m de haut est utilisée.
Une grue de près de 200 m de haut mobilisée sur le chantier de la tour To-Lyon
Liebherr

Actualités Publié le ,

Quatre grues à tour Liebherr revêtues d’une peinture de signalisation aérienne participent au nouvel aménagement du quartier de la Part-Dieu et à la construction de la tour to-Lyon. "Une forte capacité de levage et un concept optimal en termes d’ancrage de grue étaient les points clés de cette commande émanant de Vinci Construction France, indique le constructeur. Liebherr a mis au point des solutions parfaitement adaptées à ces exigences."

Une hauteur sous crochet de 194 m pour la grue 420 EC-H 16 de Liebherr

Les modèles de grues utilisés pour ce projet qui se situe à côté de la gare de Lyon sont les suivants : 420 EC-H 16, 280 EC-H 12, 280 EC-H 16 et 250 EC-B 12. Les flèches des quatre grues utilisées mesurent entre 30 et 65 mètres de longueur. Les hauteurs sous crochet varient entre 47 et 194 mètres.

@Liebherr
Liebherr

La grue 420 EC-H 16 atteindra une hauteur sous crochet finale de 194 mètres. Un système de tour stable et un concept ingénieux d’haubanages sur le bâtiment ont permis d’obtenir une telle hauteur sous crochet nécessaire à la construction de la To-Lyon.

De plus, les haubanages offrent de différentes longueurs selon l’avancement des travaux. Au début, des entretoises plus longues sont utilisées pour ensuite laisser place à des entretoises plus courtes. En effet, la grue a dû être ancrée à un moment où la façade définitive en béton n’était pas encore achevée. Grâce à ce concept, la grue a pu être montée sans bouleverser le calendrier du chantier.

Des charges de plus de 12 tonnes

Les grues participent essentiellement à la construction d’éléments en acier et aux travaux de bétonnage. Les charges pèsent parfois plus de douze tonnes.

Pour rappel, la tour « To‑Lyon » doit être achevée au début de l’année 2023.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 21 juillet 2022

Journal du21 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?