Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Une nouvelle passerelle au-dessus du Rhône pour relier la Savoie et l'Ain

le - - Savoie

Une nouvelle passerelle au-dessus du Rhône pour relier la Savoie et l'Ain
© B&M Engineering - Esquisse de la future passerelle suspendue

De La Balme à Virignin, l'ouvrage long de 170 m assurera la continuité de la ViaRhôna pour les mobilités douces. Avec à la clé des ambitions touristiques renforcées.

Une nouvelle passerelle aménagée au-dessus du Rhône reliera bientôt la Savoie et l'Ain. Démarré en novembre 2018, le chantier de construction reliant La Balme à Virignin a connu un important retard.

Les travaux ont dû être interrompus en juin 2019 en raison des non-conformités des aciers approvisionnés par l'entreprise titulaire du marché, avec un risque potentiel pour la pérennité de l'ouvrage et la sécurité des usagers.

Livraison prévue en novembre prochain

Au vu des expertises menées par le Département et ses bureaux d'études, la fabrication de nouvelles pièces métalliques en usine a pu être entreprise. Fin 2019, les travaux sur les massifs en béton supportant les mâts métalliques pouvaient reprendre et, début 2020, la fabrication de ces mâts, avec des aciers désormais conformes, a pu être engagée.

Mais la crise sanitaire a stoppé une nouvelle fois les travaux préparatoires en usine. Avec la reprise d'activité des entreprises, le calendrier de travaux a été ajusté et le chantier sur le site a pu redémarrer le 3 août dernier, avec l'objectif d'une livraison de l'ouvrage en novembre prochain.

Attractivité touristique

La passerelle suspendue au-dessus du Rhône permettra la jonction entre la Savoie et l'Ain pour les cyclistes et autres usagers des mobilités douces. Elle assurera la continuité de l'itinéraire de la ViaRhôna, la véloroute qui relie le lac Léman à la Méditerranée.

La sécurité sera également améliorée, sachant que, localement, les cyclistes n'auront plus à traverser trois tunnels et un pont, ni à emprunter sur plusieurs kilomètres des routes départementales où le trafic est très dense.

D'autre part, cette passerelle souple, qui enjambera le Rhône sur 170 m de long, offrira une vue imprenable sur le fleuve et participera à l'attractivité touristique des deux départements concernés, dans le respect des enjeux naturels et patrimoniaux du site.

L'ouvrage se situe en effet en zone Natura 2000, à proximité du défilé de Pierre Châtel, espace naturel sensible, l'un des cinq sites classés de la région.

Coût et financeurs du projet

1,9 M€ financés par le Département de la Savoie, maître d'ouvrage, le Département de l'Ain, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Compagnie nationale du Rhône (CNR), l'État et l'Europe.




Bruno FOURNIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer