Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Une pompe à chaleur à 1 €

le - - Actualités

Une pompe à chaleur à 1 €
DR

Opéré par le groupe Effy, Pacte Énergie Solidarité lance cette solution pour soutenir le pouvoir d'achat de 2 millions de ménages modestes.

Après avoir conçu, en 2013, l'offre d'isolation des combles à 1 € pour les ménages modestes et avoir répliqué cette approche en 2017 à l'isolation des planchers (par les caves, sous-sols et vides sanitaires), Pacte Énergie Solidarité franchit un nouveau cap en lançant la première solution de pompe à chaleur à 1 €. Engagée pour mener une transition écologique solidaire et accessible à tous, cette marque d'Effy permet ainsi aux plus modestes de remplacer leurs vieilles chaudières à énergie fossile (fioul ou gaz) par un équipement à énergie renouvelable pour une pièce symbolique.

L'offre s'adresse aux ménages propriétaires de maisons individuelles ne disposant pas d'une chaudière à condensation et dont le revenu fiscal de référence 2017 doit être inférieur aux plafonds de ressources très modestes fixés par l'Agence nationale de l'habitat. Deux millions de foyers pourraient donc en bénéficier.

Concrètement, les experts du Pacte Énergie Solidarité prennent intégralement en charge les démarches administratives, afin de mobiliser les aides et subventions disponibles – dont les primes à la conversion chaudière et Habiter Mieux Agilité de l'Anah. Ces dernières sont ainsi directement collectées pour régler les travaux dans la logique du « tiers payant ». Comme dans l'isolation, la sélection des équipements, des entreprises et des stations techniques répondent à des critères stricts de qualité. De la même façon, les chantiers réalisés sont aléatoirement vérifiés sur le site par divers bureaux de contrôle, et l'ensemble du projet technique est également coordonné par les équipes du Pacte.

Rappelons que la pompe à chaleur air/eau permet jusqu'à 70 % d'économies d'énergie en remplacement d'une chaudière à énergie fossile en puisant les calories dans l'air extérieur pour chauffer l'eau chaude sanitaire, ainsi que celle nécessaire au chauffage de la maison.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer