AccueilRhôneUne rallonge de 10 M€ pour Ecoréno'v

Une rallonge de 10 M€ pour Ecoréno'v

Le dispositif d'aide au financement des travaux d'éco-rénovation, lancé en 2015, était initialement doté de 30 M€. Après une première rallonge de 20 M€, une enveloppe supplémentaire de 10 M€ a été accordée par la Métropole de Lyon pour répondre au succès d'Ecoréno'v.
Une rallonge de 10 M€ pour Ecoréno'v

Rhône Publié le ,

Ecoréno'v, créé en 2015 par la Métropole de Lyon avec le soutien de l'Ademe, de la Région et du programme Horizon 2020 de l'Union européenne, conseille les propriétaires de logements pour leurs travaux de rénovation énergétique et propose des aides financières pour réaliser ces travaux. Et les chiffres témoignent du succès de ce dispositif puisqu'à fin 2019, ce sont 12 811 logements qui ont bénéficié de financements pour leur rénovation énergétique.

Plus de 223 M€ de travaux ont ainsi pu être menés, dont 34 M€ de subventions versées par la Métropole de Lyon. Ces éco-rénovations ont concerné des logements des parcs privé et public. Ainsi, plus de 8 200 logements privés, d'une centaine de copropriétés et de maisons particulières ont pu être rénovés grâce à 22 M€ d'aides pour 131 M€ de travaux. Les bailleurs sociaux ont également fait appel au programme pour améliorer 4 500 logements dans 26 résidences. Les travaux énergétiques engagés se sont élevés à 92 M€, dont 12 M€ de subventions.

Une vingtaine de projets ​d'éco-rénovation en cours

Pour répondre à la demande croissante depuis deux ans, le budget initial de 30 M€ a été rallongé de 20 M€ en 2019. Rebelote en 2020, avec cette fois 10 M€ supplémentaires. Les professionnels, qui craignaient un ralentissement en raison des élections métropolitaines, sont donc rassurés. « Ecoréno'v a vraiment créé une dynamique. Nous avons une vingtaine de projets d'éco-rénovation en cours », témoigne Jean-Philippe Brochet, économiste de la construction et dirigeant du cabinet Bazin, basé à Limonest. Actuellement, l'entreprise est par exemple impliquée sur le chantier d'éco-rénovation de la copropriété La Pinède, dans le 5e arrondissement de Lyon (lire encadré).

« Ecoréno'v répond de manière très pragmatique au défi environnemental et à l'urgence sociale. Ce dispositif, pour lequel j'ai souhaité doubler l'enveloppe budgétaire, est un parfait exemple de la complémentarité de ces deux thématiques. D'une part, il permet de réduire les consommations d'énergie sur notre territoire, et ainsi les émissions de CO2 et de polluants de l'air. D'autre part, il permet de lutter contre la précarité énergétique car la baisse de la consommation énergétique se traduit par un allègement de la facture d'énergie », affirme David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon.

Autre atout du dispositif : avoir un fort effet levier et contribuer au dynamisme des entreprises du bâtiment et de l'ingénierie. « 1€ de subventions génère 6€ de travaux », souligne Béatrice Vessiller. La vice-présidente de la Métropole de Lyon chargée de la rénovation thermique des logements souhaite que davantage de matériaux bio-sourcés, comme le bois et le liège, puissent à l'avenir être mis en œuvre sur les chantiers Ecoréno'v.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?