Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Une rénovation à 12,7 M€ pour le bassin nautique de Saint-Romain-en-Gal

le - - Rhône

Une rénovation à 12,7 M€ pour le bassin nautique de Saint-Romain-en-Gal
Vue du bassin extérieur

Le stade nautique Françoise-Clavery-Bouysson va faire l'objet de travaux modernisation et d'extension, avec la création d'un bassin couvert. Deux fermetures de cet équipement ouvert en 1967 sont prévues avant une livraison à l'automne 2022.

Dans le cadre d'un schéma directeur des équipements sportifs, un diagnostic a été mené par Vienne Condrieu Agglomération en 2016-2017. Cette étude a mis en exergue un déficit en bassin pour faire face à la fréquentation ainsi que la nécessité d'une réhabilitation avec une remise aux normes.

Ouvert 350 jours par an, le stade nautique accueille environ 130 000 usagers et grâce à cette extension, il pourra doubler sa capacité d'accueil en hiver, en passant de 325 à 700 personnes par jour. Par ailleurs, la remise aux normes permettra à l'équipement de réduire de 50 % sa consommation d'énergie, avec notamment l'installation de panneaux photovoltaïques et la récupération des eaux de lavage.

Les travaux consisteront en la création d'un bassin couvert de 25 m avec six lignes d'eau, la réhabilitation de l'espace administratif, de l'accueil et des vestiaires, la reprise des façades, toitures et vitrage, la reprise partielle des plages existantes ainsi que le réaménagement des abords et du parking.

Ces travaux se dérouleront selon un calendrier précis : les travaux préparatoires (désamiantage et démolition) ont lieu ce mois afin de débuter les travaux au printemps 2021, le site restant ouvert. En revanche, le stade nautique sera complètement fermé du 1er juin au 31 décembre 2021 pour rouvrir le 2 janvier 2022 (avec la poursuite des travaux en site occupé). La seconde fermeture est planifiée du 1er juin au 30 septembre 2022.

Durant ces deux périodes de fermeture, la piscine d'Eyzin-Pinet, gérée par l'Agglo, devrait adapter ses horaires, et les usagers pourront également se rendre à la piscine de Loire-sur-Rhône, Villette-de-Vienne ou encore dans l'agglomération roussillonnaise.

Le coût des travaux est estimé à 12,7 M€, avec des aides de l'Etat (1 M€), du Département de l'Isère (1 M€), du Département du Rhône (500 000 €) et de la Région Aura (500 000 €). L'Agglo a également sollicité l'État dans le cadre du plan de relance à hauteur de 2,7 M € et l'Agence nationale du sport à hauteur de 400 000 €.




Sevim SONMEZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer