AccueilRhôneVilleurbanne devant la nécessité de l'investissement

Villeurbanne devant la nécessité de l'investissement

C'est un budget à nouveau tourné vers l'investissement, démographie oblige, que le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, et sa majorité ont présenté au vote lundi 17 décembre.
Villeurbanne devant la nécessité de l'investissement

Rhône Publié le ,

Les investissements villeurbannais, notamment en matière éducative (deux nouveaux groupes scolaires entre autres), sont tirés vers le haut par une démographie qui a fortement augmenté dans les années 2000-2016, pour se tasser sur 2017-2018 en atteignant quasiment 150 000 âmes. Les budgets d'investissement des trois dernières années atteignent 47,15 M€ en 2017, 60,88 M€ en 2018 et 60,36 M€ en 2019. « Notre objectif est d'atteindre 200 M€ d'investissement à la fin de notre mandat (2014-2020) », précise le maire. À noter que le budget primitif global 2019 est de 186 M€, stable par rapport à 2018.

Le parc Elie Wiesel (©agence aps) livrable au printemps 2019 sur le site dit "Terrain des soeurs" sur le secteur Croix-Luiset / Les Buers

En 2019, Villeurbanne investira 12,67 M€ rien que sur le secteur Éducation. La ville va notamment voir l'achèvement de la construction et de l'aménagement du groupe scolaire Rosa-Parks, rue Mauvert (6,88 M€ inscrits en 2019)… Le nombre d'enfants en âge scolaire élémentaire ayant augmenté plus vite que les équipements, certains établissements ont largement recours aux bâtiments modulaires. Le groupe scolaire provisoire Simone-Veil, par exemple, a accueilli 116 élèves répartis dans six classes à la rentrée 2018. Quatre modules supplémentaires seront donc livrés pour pallier l'arrivée de nouveaux étudiants dans ce quartier de Villeurbanne-La Soie. Les agences Tangram et Amelia Tavella Architectes sont en charge de la construction du futur groupe scolaire dans la ZAC. L'équipement accueillera quinze classes (neuf classes élémentaires et six classes de maternelle), un restaurant scolaire et un lieu d'accueil pour jeunes enfants de 42 places. Le programme prévoit la possibilité d'une extension du restaurant et l'ajout de dix classes supplémentaires. Le coût du projet global HT atteint 9,1M€.

Le nouveau complexe sportif municipal (© AirStudio-ANMA)

Pour sa part, le groupe scolaire Berthelot (Grandclément) nécessitera 1,6M€ pour achever ses travaux d'extension sur le montant des investissements 2019. De la même façon, un nouveau complexe sportif sera construit dans le quartier Cusset-Bonnevay, en même temps que le nouveau collège (compétence Métropole).

La Résidence Château-Gaillard (©VilleUrbaine) remplacera l'existante qui n'est plus aux normes.

Les travaux sont programmés de fin 2020 à début 2022, mais 4,3 M€ sont d'ores et déjà inscrits au BP 2019, sur un budget prévisionnel de 8,3 M€ (hors foncier et mobilier).

Le lauréat de concours de maîtrise d'œuvre sera désigné courant janvier. Le bâtiment sur deux niveaux (2 039 m2) sera utilisé par les scolaires, les clubs et les associations.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?