AccueilRhôneVilleurbanne : le quartier des Gratte-Ciel va doubler de surface

Villeurbanne : le quartier des Gratte-Ciel va doubler de surface

Le centre-ville de Villeurbanne va se métamorphoser. Le quartier historique des Gratte-Ciel va être prolongé. Des tours de 40 à 60 m vont être construites, dans le respect de l’architecture des pères fondateurs, Môrice Leroux et Lazare Goujon.
Le nouveau quartier respectera l'esprit du quartier historique des Gratte-Ciel.
@Plasticine - Le nouveau quartier respectera l'esprit du quartier historique des Gratte-Ciel.

Rhône Publié le ,

"C'est un grand projet structurant, on sent le poids de l'histoire". Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, avait bien conscience, mardi 20 septembre, lors de la présentation du projet urbain des Gratte-Ciel, à Villeurbanne, de la portée de celui-ci.

Gratte-Ciel : bientôt 855 logements créés

A l’horizon 2026, le centre-ville va doubler, avec la création de 855 logements répartis sur 16 à 18 tours d’immeubles, hautes de 40 à 60 m. Celles-ci seront construites sur une secteur de 8 ha, au nord du cours Emile-Zola, dans le prolongement de l’avenue Henri-Barbusse où bat le cœur atypique de Villeurbanne depuis les années 30.

Le prolongement du quartier historique des Gratte-Ciel

Car pour comprendre la spécificité du projet, il faut revenir aux années 30, quand est né le quartier des Gratte-Ciel sous l’impulsion du maire, Lazare Goujon, et de l’architecte, Môrice Leroux. A l’époque, il s’agit de loger, dans des appartements modernes, confortables et lumineux, une population qui ne cesse de s’accroître. Une problématique qui fait écho à celle d’aujourd’hui, puisque la population de Villeurbanne est passée de 80 000 habitants, dans les années 30, à 153 000 aujourd’hui. Il s’agit de doter Villeurbanne d’un "centre-ville à la hauteur de la 19e ville de France", a affirmé Cédric Van Styvendael et même "la première ville de banlieue de France" selon le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard.

La nouvelle ZAC accueillera 1800 habitants. Le maire a précisé que ces nouvelles constructions visaient à "loger les Villeurbannais", fustigeant "l’envolée délirante des prix de l’immobilier". Alors que le quartier "historique" des Gratte-Ciel est composé à 100 % de logements sociaux, le nouveau quartier comprendra 22 % de logements sociaux, 21 % de logements en BSR (bail réel solidaire), 25 % de logements en accession libre à prix plafonné, 3 % en accession en habitat coopératif et 15 % en accession libre au prix du marché.

Un projet "sur-mesure"

L’architecture de ce nouveau quartier aura une résonance évidente avec les Gratte-Ciel historiques avec des immeubles en gradins, clos mais pas enchaînés, dans lesquels peut rentrer le soleil. Les bâtiments reprendront les couleurs du quartier initial : blanc cassé avec des loggias peintes en gris coloré.

Neuf architectes, issus de trois groupements, ont travaillé sur le projet, ce qui lui confère "diversité et cohérence", selon Nicolas Michelin, architecte en chef. Pour lui, il s’agit d’un "projet sur-mesure", d’une "densité raisonnable et aimable". En effet, si le nombre de logements est conséquent, la plupart d’entre eux seront assez grands, traversants, et pour certains dotés de loggia ou de balcon. Le cœur des îlots sera végétalisé. Il s’agit de “construire la ville sur la ville”.

Gratte Ciel
C'est ici que sera bâti le prolongement du quartier des Gratte-Ciel. Photo A.D.

Un projet de 104 M€

Ce chantier titanesque, dont les permis de construire ont été déposés, débutera en 2023 et se terminera à l’horizon 2027. Le budget s’élève à 104 M€. Au-delà des logements, le projet prévoit la création de 40 surfaces commerciales en pied d’immeuble, dont la gestion sera confiée à la SVU (Société villeurbannaise d’urbanisme), afin de proposer une offre commerciale diversifiée.

Pour répondre aux besoins de la population, de nouveaux équipements publics sont prévus. Alors que le groupe scolaire Rosa-Parks, le complexe sportif Alexandra-David-Neel et le nouveau lycée Pierre-Brossolette ont déjà été livrés, une nouvelle crèche municipale sera construite rue Jean-Bourgey en 2025. La ligne de tramway T6 desservira le quartier : sa mise en service est prévue en 2026.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?