Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Voiron : inauguration de la route vers l'hôpital

le - - Isère

Voiron : inauguration de la route vers l'hôpital
© Caroline Thermoz-Liaudy - La route du nouvel hôpital a vocation à devenir une voie urbaine pour faciliter la traversée de Voiron

Comme l'a rappelé le président du Pays voironnais, Jean-Paul Bret, lors de l'inauguration : « elle a vocation à devenir une vraie desserte urbaine en reliant le centre-ville à la rocade ».

Le nouveau pôle hospitalier public-privé de Voiron est en cours de construction. La création de ce lieu de soins pour les quelque 180 000 patients potentiels du territoire s'accompagne de la création d'une nouvelle liaison routière, qui permettra d'assurer la desserte du site avec deux accès : par l'est et par l'ouest. D'une longueur totale de 920 m, pour partie dépendante du Département, pour l'autre du Pays voironnais (CAPV), elle présente une chaussée de 2 x 3 m, deux bandes cyclables de 1,5 m sur le tronçon intercommunal, de trottoirs (sauf sur le tronçon départemental) et de trois carrefours. « La vitesse a été réduite et des feux ont été installés pour la sécurité de ces derniers », explique le maire de Voiron Julien Polat.

De son côté, Jean-Paul Bret explique que l'intercommunalité a choisi de prendre à charge 100 % de l'investissement du bloc communal, soit 5,9 M€ pour la réalisation de la voirie et le foncier. « Nous avons aussi travaillé avec l'association Pic-vert pour trouver des compensations environnementales ».

Pour boucler le financement de la route, la Région a apporté 2 M€ via le Contrat-plan État Région (CPER) et le Département, 4,7 M€. « Au départ, le Département ne devait prendre en charge que 50 % de la route départementale, mais le conseil a finalement voté de prendre en charge la RD à 100 %, ainsi que 50 % de la voirie sous maîtrise d'ouvrage intercommunale », précise Julien Polat. Réponse du président du Département, Jean-Pierre Barbier : « Face à des projet utiles, il ne faut pas négocier en marchands de tapis. La seule question est : combien le Département doit-il apporter pour que le projet se fasse ? »




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer