AccueilActualitésWorldskills : pour Armel Le Compagnon, "il y a pas mal de stress"

Worldskills : pour Armel Le Compagnon, "il y a pas mal de stress"

Le président de Worldskills France aborde ce rendez-vous entre impatience et prudence.
Worldskills : pour Armel Le Compagnon, "il y a pas mal de stress"

Actualités Publié le ,

Comment s’annoncent ces finales nationales à Lyon ?

Déjà, nous avons pu réaliser la première phase sans problèmes durant l’année 2021. C’est une première réussite. Pour le rendez-vous de Lyon, nous sommes prêts à accueillir les 600 meilleurs jeunes du pays. Forcément, avec le contexte sanitaire (NDLR : interview réalisée avant les annonces du gouvernement concernant les jauges maximales pour les évènements en intérieur), il y a aussi pas mal de stress. Mais je suis certain que ça sera un très grand moment pour la grande famille Worldskills et pour ces jeunes qui attendent d’en découdre. Pour eux, les enjeux sont importants avec une place dans le groupe France.

@Worldskills France

Worlskills : "Les inscriptions pour 2024 ont déjà été lancées en région"

Un groupe France qui aura de grandes ambitions en fin d’année, à Shangaï. Vous aviez parlé d’un objectif top 5 alors que la sélection nationale n’était que 9e lors de la dernière compétition mondiale.

Le top 5, on le vise surtout pour Lyon 2024. Pour Shangaï, on aimerait progresser. 7e ou 8e, ça serait déjà très bien. On a mis en place des changements pour y arriver et accentuer les performances de nos jeunes. Mais c’est encore un peu tôt pour parler de tout ça.

Considérez-vous ces finales nationales comme une répétition des finales mondiales, prévues également à Lyon, en 2024 ?

Non pas du tout. Nous terminons le 46e cycle actuellement. Il va emmener ces jeunes à Shangaï en octobre et à Saint-Pétersbourg en mai 2023. A partir de ce moment-là, nous pourrons nous tourner vers 2024, même si ça a déjà commencé avec les inscriptions qui ont été lancées dans les régions. Et pour le moment, ça démarre bien.

Partager :

Lyon accueille les finales nationales des Worldskills


Kader Si-Tayeb (WorldSkills France) : « Participons à la reconstruction en valorisant nos métiers »
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?