Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Zone à faibles émissions : la Métropole lyonnaise passe la seconde

le - - Rhône

Zone à faibles émissions : la Métropole lyonnaise passe la seconde
DR

L'élargissement de la zone à faibles émissions (ZFE) autour de Lyon est sur les rails. Un des points forts du programme du nouvel exécutif métropolitain.

Il l'avait annoncé lors de sa campagne, Bruno Bernard l'a fait. La zone à faibles émissions, va s'élargir autour des cinq communes actuellement concernées par dispositif qui limite l'accès à une partie du territoire aux véhicules les plus émetteurs de polluants atmosphériques. En l'occurrence Lyon, Villeurbanne, Bron, Vénissieux et Caluire.

Si l'ambition est louable, puisqu'elle vise à protéger les populations dans les zones denses où la qualité de l'air est la moins bonne, l'équipe de Bruno Bernard va se frotter aussi à logique de flux périurbains plus complexes que le zonage de première couronne en vigueur. Car on le sait, le président de l'agglomération lyonnaise a positionné son mandat sur une échelle d'aire métropolitaine et on peut s'attendre à ce que l'extension du périmètre de la ZFE, en discussion à l'occasion d'un récent comité de pilotage, suive ces aspirations extra-lyonnaises.

Plus durs pour les détenteurs d'une vignette Crit'Air 3

"Notre objectif est qu'à terme, le parc automobile soit à la fois réduit et dépollué", souligne Bruno Bernard. Une déclaration qui laisse augurer une extension significative d'autant plus qu'il prévoit d'annoncer la nouvelle donne assez tôt "pour laisser aux acteurs - usagers de la voiture et du camion - le temps d'anticiper leurs décisions d'investissement.


Les temps vont devenir plus durs pour les détenteurs d'une vignette Crit'Air 3 qui ne seront déjà plus autorisés dans la zone à partir du 1er janvier 2021, qu'il s'agisse de professionnels ou de particuliers. Les modalités de la ZFE seront soumises au vote des élus métropolitains en mars 2021.

Les professionnels du BTP sont en première ligne, et la Capeb monte au créneau pour réclamer un délai supplémentaire avant la mise en oeuvre de la mesure.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer